Hacker le sexe

Poussin_-_hymenaeus01

Je parlerai dans ce billet d’auto-destruction d’hymen. J’ai découvert le témoignage dont je vais parler  il y a quelques semaines, et je l’ai trouvé tout à fait fascinant, une fois la surprise passée. J’aimerais essayer de mettre en ordre ici plusieurs réflexions qu’il m’inspire, mais avant tout plusieurs remarques :

-J’ai une estime très grande pour les communautés Doctissimo, les partages d’informations qui y ont lieu et les savoirs alternatifs qui y sont créés. Je ne suis évidemment pas en mesure d’évaluer ces savoirs, mais je trouve que les régulières dévalorisations et moqueries autour de ces discours sont largement injustifiées. Il s’agit quelque part pour moi ici d’expliquer en quoi certains fils de doctissimo.fr constituent des ressources précieuses.

– Il n’est pas question de promouvoir (ni de mettre en garde contre) cette pratique d’auto-destruction de l’hymen. Je parle en ma qualité de doctorante en linguistique et mes connaissances sur les hymens sont donc elles aussi alternatives…

– Il existe différents types d’hymens, ce qui, il me semble, est une information assez peu connue. Pour un échantillon de ces types voir les schémas ici. L’hymen à pont ou bridé ou encore bifenêtré dont parle la jeune fille du témoignage est le premier de la deuxième ligne.

– Je n’ai aucune connaissance de l’âge, du milieu etc. de la jeune fille qui témoigne, et comme son profil est supprimé il m’est impossible d’en avoir une idée plus précise. Je prends le parti de le traiter d’une manière occidentalo-centrée, en prenant pour présupposé que la symbolique de l’intégrité du corps et de la première fois (pour les jeunes filles) est très puissante en contexte occidental. Continuer la lecture de Hacker le sexe